RAKU 2022

Totem

Selon la tradition, la technique de fabrication du raku en cuisson rapide fut développée au Japon dans la seconde moitié du XVIe siècle, et initiée par la création de bols pour la cérémonie du thé

En raku yaki, les pièces peuvent être enfournées à froid mais le plus souvent le four est préchauffé et l'enfournement est fait à chaud. La cuisson est menée à un rythme rapide avec atteinte de la température finale dans un cycle court de 15 à 20 minutes. Certaines cuissons peuvent durer plusieurs heures selon les types de pièces et leurs exigences de cuisson.

Les fours à raku sont généralement petits et surpuissants. Ils ont, pour la plupart, une simple ouverture sur le haut de l'enceinte de cuisson couverte par un morceau de plaque réfractaire.

Les pièces raku sont le plus souvent cuites dans un type de four plus ou moins conventionnel, connu et exploité pour la cuisson des glaçures. Les autres sont des formes de cuisson primitive (simple trou ou fosse dans le sol) où les températures atteintes sont généralement plus basses et où les glaçures ne sont pas couramment utilisées.

les composants du totem 

préparation à la cuisson dans le four

les éléments du totem, cuits et émaillés

le totem en place à l'extérieur

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Elisabeth Marandel